PRESENTATION

"Nous travaillons en famille pour vous servir au mieux."

Joëlle Beaufays a ouvert Le Lavoir St Eloi il y a déjà plus de 20 ans dans le complexe Saint-Eloi à Waremme. Forte de ses vingts années d'expérience à se plier en quatre pour satisfaire sa clientèle, tant privée que professionnelle, elle a désormais décidé d'arrêter l'activité "Lavoir automatique" pour se concentrer avant tout sur son core business, c'est-à-dire la blanchisserie.

L'entreprise se veut avant tout familiale et à taille humaine, pour établir un contact fort et durable avec sa clientèle, et savoir s'adapter aux demandes particulières de chaque client. L'équipe est composée de Joëlle et de ses deux fils Renaud et Quentin.

Ils vous accueillent désormais du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30 pour toutes vos demandes de nettoyage, d'entretien, de repassage/pliage ou de petits travaux de couture.

Les foulonniers

L'ORIGINE DU NOM

Sous la civilisation Romaine, les foulonniers sont les fullones. Ils travaillent dans des fullonica. Les fullonica sont situés en milieu urbain.

Les foulonniers ont la charge de trois types de tâches :

- Les finitions de tissus bruts : ils doivent apprêter les tissus.

- Nettoyage des vêtements.

- Raviver les couleurs ou rendre au blanc son éclat.

 

A Rome, il existe des collèges de fullones. Ils  se réunissent chaque année lors des fêtes du Quinquatrus. Il fêtent alors Minerve, leur déesse protectrice.

Les ateliers de foulons étaient nombreux à l'époque romaine.

Les cités romaines d'Italie voient l'aménagement de fullonica destinés  à fournir leurs services aux membres de la haute société.Rome est dotée de nombreux ateliers de foulons. Les provinces romaines voient également se développer en nombre les fullonica. Des ateliers de foulons s'installent en Afrique romaine. Mais il y a beaucoup moins de fullonica en en Afrique du Nord qu'en Europe. Il y en a, par exemple, peu en Tunisie. Cependant, une inscription découverte à Mactaris (Tunisie) signale l'existence d'une association de fullones (foulonniers) sous le règne de Commode.